www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Vosges

Vous êtes actuellement : Instances représentatives  / CTSD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
19 mars 2013

CTSD du 18 mars : les notes de la FSU

A l’ordre du jour :
- Plus de maîtres que de classe
- Mouvement : Le serveur devrait être ouvert du 25 mars au 4 ou 5 avril !!!
- Implantation IME
- Fusions
- Rythmes scolaires : point sur le passage à 4,5 jours
- Les emplois avenir professeur
- Les mesures de carte scolaire dans les collèges

QUESTIONS DIVERSES :
- ULIS
- SEGPA
- TEMPS PARTIEL. La date limite de demande devrait-être reportée au 15 avril.

Notes FSU88 du CTSD du LUNDI 18 MARS 2013 Présence FSU : (8) Caroline PASTE, Roger COLIN, Jean-Marc GERROLDT, Georges LOZUPONE, Elisabeth ROUET, Jean-Christophe LEDUC, Joël TONDON et Francis GEHIN Présence autres syndicats : UNSA (4), SGEN (1), FO (0) Présence administration : DASEN, SG, IEN Adjoint DASEN, IEN info et orientation, IEN ASH, ST-DIE, VITTEL, BRUYERES, Services 2nd degré. Secrétaire adjoint de séance : Francis GEHIN

déclaration FSU : (ci-jointe.) 32 postes fermés pour 11 ETP retirés aux collèges, génèrent de nombreuses mesures de carte et de compléments de service sur plusieurs établissement.

déclaration UNSA : sur le différentiel entre nombre d’ETP retirés et nombre de postes fermés. Insiste sur la cause structurelle : maintien des petits collèges par le Conseil Général. Estime que le E/D (nombre d’élèves par division) doit être valorisé par rapport au P/E (nombre de postes pour 100 élèves) dans les critères d’attribution des moyens, que la réalité sociale doit être mieux prise en compte et que le Conseil Général doit plus travailler sur les conditions de travail…

La Dasen répond que le département ne rendra que ce qu’il doit rendre en ETP. Ni plus ni moins.

DISPOSITIF "PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES" : voir (circulaire n° 2012-201 du 18-12-2012)

M. PIERRE IEN Bruyères est chargé par le DASEN du suivi et de la mise en place du dispositif qui compte 2 postes "généreusement octroyés"(sic) après les actions et audiences au ministère initiées par la FSU. IEN Bruyères présente les critères retenus :
 résultats scolaires
 CSP, type de public scolaire, primo arrivants, pauvreté sociale et culturelle
 types d’écoles : ni trop grandes, ni trop petites donc 6 classes Accueil du dispositif par l’équipe : équipe volontaire, unie, stable et engagée, directeur partant pour la coordination.

La Dasen précise : ces postes seront à profil, implantés dans les écoles pour 3 ans. Ils ne sont pas une réponse à un problème d’effectif, mais à une expérience de renouvellement pédagogique. Il n’y a pas de projet unique. Ils seront montés avec les équipes.

La FSU (Francis GEHIN SNUipp) fait 5 demandes : Y a-t-il une orientation arrêtée : plutôt CP ou Cycle 3 ? ou autre ? La circulaire prévoit le rapprochement avec des équipes universitaires en termes de formation. Qu’est-il prévu ? Pour le moins, les équipes pourraient bénéficier des 60h pour la concertation Pour le SNUipp, ces postes sont des postes d’enseignants ordinaires. Si on les profile, on prend le risque de s’orienter vers le spécialisé. Or ces postes ne sont pas là pour remplacer les RASED (voir la circulaire). La FSU demande qu’on ne les profile pas. La FSU propose de les maintenir 4 ans au moins puisque la circulaire évoque le temps de la législature.

L’UNSA précise qu’il faudra prendre en compte le taux de mobilité des élèves dans l’évaluation de résultats scolaires et demande si ces postes paraîtront au mouvement.

La Dasen répète que les postes seront bien à profil (critères en cours de réflexion) et que l’implantation sera pour 3 ans. ECOLES concernées : RAMBERVILLERS Elémentaire Jules Ferry et MOYENMOUTIER le tambour élémentaire

M. HINTZ (IEN ST-DIE) évoque des expériences qui ont montré que la souplesse pédagogique permet une évolution sur l’année : début d’année plus sur le CP, puis vers le CE et CM en fin d’année. Le projet doit pouvoir évoluer aussi sur les 3 années.

Concernant la formation, la DASEN précise que tout sera fait en fonction des moyens disponibles. Il n’est pas envisagé de dégager les 60 heures. Mais de mettre à disposition des équipes les heures d’animations pédagogiques restantes.

VOTE sur le "+ de maîtres que de classes" : 3 pour (UNSA), 6 Abstentions (FSU et SGEN) D’une part la dotation de 2 postes est très insuffisante, y compris pour expérimenter, d’autre part, les moyens en accompagnement et formation ne sont pas au rendez-vous.

CALENDRIER MOUVEMENT L’ouverture du serveur devrait avoir lieu du 26 mars au 8 avril.

La FSU demande si les représentants des personnels seront destinataires de la circulaire mouvement au préalable.

La DASEN répond qu’elle l’enverra au moment de la publication.

IMPLANTATIONS DES POSTES CREES EN IME

2 postes sont créés (voir CTSD du 11 février) et l’implantation est en discussion avec l’ADAPEI. Peut-être au collège Souhait de ST-DIE et dans un lieu d’Epinal non encore déterminé. FSU Georges Lozupone souligne les difficultés générées par les exigences de l’ADAPEI, notamment en termes de locaux.

STRUCTURES DES ECOLES

Plombières-lès-Bains : Il n’y a plus de classes à RUAUX. Le Groupe scolaire A. Renault devient école à 8 classes.

FUSIONS D’ECOLES

Les deux écoles mat. et élém. de La Maix Remiremont deviennent école à 8 classes L’UNSA fait remarqué que les collègues ont appris cette fusion par le compte-rendu du Conseil municipal dans la presse. La DASEN précise que l’IEN avait contacté la directrice de l’école maternelle.

RPI

RPI dispersé Bertrimoutier/Neuvillers/Raves et Combrimont devient RPI concentré à 5 classes à RAVES. Mais l’année scolaire débutera sur 3 sites avec un seul numéro d’école en attendant l’achèvement des travaux. En cours : La Chapelle aux Bois/Les Voivres RPI Aumontzey/Herpelmont/Jussarupt et Laveline Devant Bruyères Bonvillet/Darney (Bonvillet garderait la maternelle et les élèves élémentaires iraient à Darney)

RYTHMES SCOLAIRES DANS LES ECOLES

M. LUSCAN (IEN Adjoint Dasen) fait le point sur les réponses des communes quant au passage à 4,5 jours en 2014 : Les communes ont jusqu’au 31 mars pour faire savoir leur position Au 15 mars 2013 385 communes avec écoles ou dans un RPI 191 communes ont fait état du report en 2014 soit 50% des communes représentant 40% des élèves du département 7 communes ont fait savoir qu’elles entraient dans le dispositif en 2013 (précision non obligatoire par le décret) Suivi des intentions : 70% de report en 2014 Le SGEN estime que les deux raisons qui s’imposent aux mairies sont essentiellement les difficultés en termes de locaux et de recrutement d’encadrant.

LES "EMPLOIS AVENIR PROFESSEUR" La DASEN : 2 emplois dans le 2nd degré (à confirmer) 13 dans le premier degré les tuteurs seront rémunérés 300€…(par an !!!) Les recrutements et les rencontres des binômes (avec les tuteurs) ont eu lieu. Constat de nombreux désistements. Ils ont débuté leur fonction le 11 mars. Leur emploi du temps est de 12h et doit être adaptable aux heures de formation en ESPE. Ils n’ont jamais la responsabilité d’une classe. M. LUSCAN enverra le fichier des affectations aux représentants des personnels lorsque les derniers seront implantés.

LA FSU (Francis GEHIN) demande qui est l’employeur de ces personnels sous statut privé. Et qui a signé les contrats. La DASEN renvoie à la rectrice et au CTA du 22 mars prochain.

DOCUMENTS MESURES DE CARTE SCOLAIRE DANS LES COLLEGES

Pour 11 Equivalents Temps Pleins que les collèges des Vosges doivent rendre, 32 postes sont fermés et seulement 3 sont créés en ULIS. Le différentiel est réimplanté en "blocs de moyens provisoires" ou en Heures Supplémentaires.

Cette situation génère de nombreuses situations difficiles de mutation qui ne trouveront pas solution dans le département.

Créations en ULIS :

RAON L’ETAPE (créée provisoirement à ST-DIE V. Lud en septembre 2012) CHARMES (créée provisoirement en septembre 2012) BRUYERES (créée provisoirement en septembre 2012)

VOTE des mesures : 9/9 contre Le vote étant unanime, la DASEN doit reconvoquer un CTSD sur cette question : JEUDI 28 MARS à 9h.

QUESTIONS DIVERSES

QUESTIONS FSU

1 - ULIS : La FSU souhaite que soit envisagée la présentation d’un bilan des fonctionnements des ULIS du département.

La DASEN demande des précisions car un bilan, c’est très vaste. La FSU souhaite un bilan quantitatif et qualitatif sur l’intégration du dispositif dans l’établissement et l’impact sur les résultats et la vie de l’établissement. Les représentants préciseront leur demande par écrit.

2 - SEGPA : La FSU constate que les champs professionnels de certaines SEGPA sont en attente de définition. Elle souhaiterait connaître l’avancée de la réflexion départementale sur le réseau des SEGPA.

Mme NOEL IEN ASH répond qu’un état des lieux précis est en cours avec le référent académique. Il visite les lieux. Ensuite les champs professionnels seront redéfinis notamment à l’occasion de départs en retraite de PLP (Remiremont et Thaon). Il y a manifestement intention de ne pas prendre une décision trop rapide car elle engage des conséquences économiques.

3 - Rythmes scolaires : La FSU souhaite un point sur les communes qui ont fait connaître leur position quant à la mise en place des nouveaux rythmes scolaires en 2014. Ce point a été traité plus haut.

QUESTION SGEN

Quelle organisation du temps partiel à la rentrée 2013 ? La DASEN évoque la circulaire qui vient de paraître au BO. (circulaire n° 2013-038 du 13-3-2013) Les dispositions nouvelles concernent les collègues qui seront dans une école à 4,5 jours. La date limite de demande devrait être reportée au 15 avril. Concernant la quotité du temps partiel, les situations seront toutes regardées individuellement et l’intérêt du service primera.

Francis GEHIN

 

11 visiteurs en ce moment

*Top

6 maison des associations
Quartier de la Magdeleine
88000 Epinal

- snu88@snuipp.fr
- Tél : 03 29 35 40 98
- portable : 07 78 87 81 25


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Vosges , tous droits réservés.