www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Vosges

Vous êtes actuellement : Actualités  / ARCHIVES  / 2014/2015 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
7 novembre 2013

GREVE JEUDI 14 NOVEMBRE !

RASSEMBLEMENT à partir de 15h à la PREFECTURE d’EPINAL. Envoyez votre déclaration d’intention avant LUNDI 11 NOVEMBRE à minuit.

Parce que plus de collègues nous font régulièrement part de leurs difficultés professionnelles, de leurs angoisses et des contraintes matérielles qui pèsent toujours plus sur eux, parce que la réforme des rythmes scolaires en cours repose essentiellement sur le dos des enseignants sans aucune compensation, parce qu’elle génère des inégalités territoriales inadmissibles, parce que les données économiques priment sur l’intérêts des élèves (transports, animateurs qualifiés…), parce que l’avis des professionnels que sont les enseignants n’est pas entendu, le SNUipp-FSU organise une quinzaine nationale d’actions dans les départements (Grèves, rassemblements, manifestations, audiences, …) du 4 au 20 novembre. Et un rassemblement national de délégations départementales à Paris le 20 novembre devant le ministère. C’est dans ce cadre que le SNUipp88-FSU appelle à la

GREVE JEUDI 14 NOVEMBRE

RASSEMBLEMENT à partir de 15h PREFECTURE EPINAL

(Envoyez votre déclaration d’intention avant LUNDI 11 NOVEMBRE à minuit)

Pour la réussite de tous nos élèves, nous voulons un plus et un mieux d’école. Le ministre, déjà interpellé par une première grève le 12 février 2013, doit répondre sans attendre aux préoccupations et aux revendications des enseignants sur le dossier des rythmes scolaires qui doit être remis à plat. L’école a besoin de sérénité, il y a urgence ! Budget ambitieux, transformations pédagogiques, nouvelles manières de travailler auprès de nos élèves sont aujourd’hui plus que jamais nécessaires…

- Pour qu’un nouveau décret sur les rythmes conjugue adhésion, adaptation et égalité, le décret actuel doit être abandonné et totalement réécrit.
- Nos besoins professionnels et conditions de vie personnelle doivent être pris en compte. Une sensible réduction des obligations de services est incontournable pour avancer vers les légitimes 18h. Le ministère reconnaît lui-même qu’un enseignant des écoles travaille en moyenne 44h par semaine.
- L’égalité et la qualité doit être garantie à tous les élèves sur tout le territoire.
- Les rythmes scolaires ne régleront pas le problème de l’échec si le budget n’est pas plus ambitieux pour restaurer et développer les aides aux élèves en difficulté et la formation continue qui ont été massacrés, pour développer notre « plus de maîtres que de classes », pour permettre la scolarisation des moins de 3 ans, pour traiter le sujet de la direction d’école…

LE SNUIPP-FSU S’ADRESSE AU MINISTRE

 

10 visiteurs en ce moment

*Top

6 maison des associations
Quartier de la Magdeleine
88000 Epinal

- snu88@snuipp.fr
- Tél : 03 29 35 40 98
- portable : 07 78 87 81 25


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Vosges , tous droits réservés.