www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Vosges

Vous êtes actuellement : Instances représentatives  / Carte scolaire 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
2 janvier 2014

RENTREE 2014... L’académie gagnerait 2 postes dans les écoles et carte scolaire reportée après les "municipales"

Pas de quoi reconstruire les RASED, développer le + de maîtres que de classe, les remplacements et la formation continue. Une carte scolaire qui risque d’être bousculée...La répartition des postes dans les académies et le communiqué SNUipp-FSU.

Carte scolaire 2014 : l’Ecole sous tension !

La rentrée 2013 a été difficile dans les écoles. Faudrait-il rappeler que la Lorraine a été la seule académie métropolitaine à subir des suppressions de postes en cette rentrée 2013 ? 26 postes supprimés initialement dans le 1er degré. La prochaine rentrée scolaire, l’académie bénéficiera d’une dotation positive : 2 postes !

Mais au regard de la situation, cette dotation reste bien insuffisante. Le primaire part de tellement loin, que cette année encore il sera difficile de répondre à tous les besoins. La préparation de la rentrée 2014 s’annonce donc encore délicate. Le SNUipp-FSU estime qu’il faut assurer le développement des dispositifs « plus de maîtres que de classes », « scolarisation des moins de trois ans », la reconstruction des RASED et des brigades de remplaçants, et relancer sérieusement la formation continue. Il faut enclencher les transformations pédagogiques, les résultats de PISA invitant à des changements urgents.

Les opérations de cartes scolaires sont repoussées après les élections !

Le ministère a aussi annoncé que les mesures définitives de cartes scolaires départementales seraient reportées après les élections municipales. Le SNUipp-FSU est intervenu en alertant le ministre : cette décision va décaler toutes les procédures de préparation de la rentrée : gestion des ouvertures et des fermetures de postes, mutations des enseignants, … Tout risque de se faire dans l’urgence avec la complexité supplémentaire d’un dossier des rythmes scolaires toujours controversé. Le temps politique n’est pas celui de l’école. Pour notre part, nous souhaitons que la rentrée scolaire se prépare en toute sérénité. C’est sans attendre la fin de la séquence électorale que le SNUipp-FSU va engager avec les enseignants un travail de remontée des besoins des écoles, afin d’anticiper les opérations de carte scolaire départementales de l’académie.

Le constat à la rentrée 2013 fait apparaître 431 élèves de plus que prévu dans l’académie.

Dans les Vosges, la dotation de 2013 s’est avérée insuffisante en regard des besoins à satisfaire en qualité d’accueil et d’enseignement.

Des problèmes de remplacement sont encore prédominants cette année, eu égard au nombre insuffisant de postes. La formation continue des enseignants sera encore quasi inexistante.

Nous dénonçons également l’absence de moyens à destination des RASED (postes de psychologue, maitre G).

Le surnombre conjoncturel (présence d’enseignants qui n’ont pas de postes dès la rentrée et qui sont nommés au fur et à mesure des besoins au cours de l’année) dans certains départements de l’académie a pu permettre de répondre à quelques situations urgentes, sans pour autant pérenniser les ouvertures nécessaires.

· les priorités ministérielles

Il n’est pas possible à l’heure actuelle, au vu des moyens budgétaires dont disposera l’académie à la rentrée 2014, de répondre favorablement aux priorités ministérielles que sont : la scolarisation des moins de 3 ans et la création de dispositifs « plus de maîtres que de classes ».

· Mesures d’allègement en éducation prioritaire

Le ministère a confirmé au SNUipp-FSU que la dotation pour la rentrée 2014, englobait les mesures d’allègement de service pour les professeurs des écoles en Education Prioritaire. Nous ne savons pas à l’heure actuels quels sont les réseaux qui pourront en bénéficier.

Aujourd’hui sous dotée, l’Ecole primaire doit être l’une des priorités de notre système éducatif. C’est la première marche vers la réussite , qu’aucun élève ne doit manquer.

Pour le SNUipp FSU, c’est maintenant qu’il faut agir pour améliorer les conditions d’apprentissage des enfants et les conditions de travail des enseignants . Les discours et les promesses de changement doivent se concrétiser maintenant. La dotation de 2 postes pour le 1er degré en Lorraine est insuffisante pour répondre à tous les besoins.

Le tableau de répartition des postes par académie.

 

3 visiteurs en ce moment

*Top

6 maison des associations
Quartier de la Magdeleine
88000 Epinal

- snu88@snuipp.fr
- Tél : 03 29 35 40 98
- portable : 07 78 87 81 25


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Vosges , tous droits réservés.