www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Vosges

Vous êtes actuellement : Instances représentatives  / CDEN 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum

Documents joints


  • 2014 03 17 declaration FSU88 rythmes scolaires
    PDF - 43 ko
    Télécharger

  • 2014 03 17 rythmes 23 communes
    PDF - 338.9 ko
    Télécharger
20 mars 2014

CDEN « rythmes scolaires » du 17 mars 2014. Les notes et la déclaration de la FSU.

La FSU a présenté en préalable, l’enquête réalisée dans le département.

La déclaration préalable de la FSU

LES NOTES FSU88

La FSU a présenté en préalable l’enquête réalisée par le SNUipp dans le département qui montre un mécontentement important, tant dans les écoles passées aux 9 ½ journées en 2013 que dans celles qui s’y préparent. Le DASEN a précisé qu’aucune étude qualitative n’était menée sur les écoles passées en 2013 : 34 écoles pour 19 communes. Toutefois, l’IA adjoint fait quelques remarques générales :

- mercredi matin bénéfique
- raccourcissement de la journée scolaire aussi
- le moment de transition avec les TAP est un moment sensible et a parfois posé problème au début, mais c’est arrangé
- 1/3 des TAP en début d’après-midi (surtout en maternelle)
- 2/3 des TAP après la classe l’AM
- le retour en classe est plus difficile lorsque les TAP s’approchent ou ressemblent à des activités scolaires

Pour la rentrée 2014, à l’heure actuelle :

- 83% des dossiers sont déposés
- 12% sont connus
- 5% font état d’absence de projet : pour ces communes qui devaient présenter un projet avant les vacances d’hiver, le DASEN réécrit au maire qu’il va également interroger les Conseils d’Ecole concernés et qu’en cas de non réponse de la commune ou du Conseil d’Ecole, il imposera une organisation type

Le DASEN fait état de 52 PEDT :

- 21 qui demandent un allongement de la journée au-delà de 5h30
- 11 un transfert du mercredi au samedi
- 20 autres cas sans demande de dérogation Le Comité de suivi départemental se réunira après les élections municipales.

La FSU a demandé s’il y avait des demandes de dérogation « hors décret ». Le DASEN répond que seule EPINAL a établi une demande, pour 11 écoles, de réduction du temps scolaire hebdomadaire avec rattrapage sur les vacances d’été. Cette demande ne pouvant être traitée départementalement a été transmise au ministère.

La FSU s’est prononcée contre le projet d’organisation des 23 communes et 37 écoles, présenté par le DASEN. Seule FO a également voté contre ce projet. La FSU a dénoncé le degré d’impréparation, le manque de concertation dans près de 30% des communes. De plus, le document présenté, qui ne concerne que les communes pour lesquelles l’ensemble des démarches sont bouclées, ne donne pas d’information sur l’avis des Conseils d’école, 30% des communes n’organisent pas d’activités périscolaires, aucune indication sur la gratuité, ni sur l’utilisation des locaux scolaires... En réponse on a pu entendre qu’il fallait faire simple, économique et faisable... Qu’il fallait parier sur la rencontre des intelligences... Que notre intérêt devait se porter surtout sur l’organisation des 24h d’enseignement...

Et bien Chiche ! Développons les petits groupes avec « plus de maîtres que de classes », avec les maîtres de RASED. Développons la formation continue pour faire évoluer les contenus de ces 24h... Et ne rêvons pas, s’il n’y a pas plus d’égalité développée en dehors de l’école, les rythmes ne résoudront pas la difficulté scolaire ! L’école ne peut pas tout !

Francis GEHIN et Norbert GILET

 

9 visiteurs en ce moment

*Top

6 maison des associations
Quartier de la Magdeleine
88000 Epinal

- snu88@snuipp.fr
- Tél : 03 29 35 40 98
- portable : 07 78 87 81 25


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Vosges , tous droits réservés.