www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Vosges

Vous êtes actuellement : Actualités  / Année en cours 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
2 septembre 2017

12 septembre : contre la réforme du Code du Travail.

A l’appel de la CGT, Solidaires, FO et de la FSU, un rassemblement aura lieu place Foch à Epinal à 14 heures. Ce rassemblement sera suivi d’une manifestation.

En cette rentrée, on met à mal les solidarités et on s’attaque brutalement aux droits sociaux : nouvelle réduction des dépenses publiques, suppressions de contrats aidés, baisse des APL, multiplication inacceptable de mesures concernant les agents publics (gel du point d’indice, augmentation de la CSG sans compensation), sabotage du Code du travail par recours aux ordonnances.

Ordonnances de la loi travail = licenciements facilités, un code du travail par entreprise, marginalisation du rôle des syndicats et des prud’hommes, précarité et paupérisation générale des travailleurs.

La FSU participera donc aux mobilisations départementales le 12 septembre prochain. Car, si ces mesures ne touchent pas encore les fonctionnaires, elles nous feront apparaître comme des privilégiés dont il faudra aligner le statut. Si cet argument ne nous fait pas agir, pensons à l’avenir de nos enfants et au type de société que nous risquons de leur laisser.

C’est pourquoi, la FSU Vosges appelle les personnels de l’Éducation Nationale, actifs, retraités, titulaires, précaires, à participer à la manifestation le 12 septembre prochain à 14h à Epinal place Foch (en face de la préfecture) et a déposé pour cela un préavis de grève.

Déposez votre déclaration d’intention de faire grève avant VENDREDI 8 septembre au soir à votre IEN par mail (ou fax ou par courrier à déposer)

Déclaration d’intention de faire grève.

 

4 visiteurs en ce moment

*Top

6 maison des associations
Quartier de la Magdeleine
88000 Epinal

- snu88@snuipp.fr
- Tél : 03 29 35 40 98
- portable : 07 78 87 81 25


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Vosges , tous droits réservés.