www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Vosges

Vous êtes actuellement : Actualités  / ARCHIVES  / 2018-2019 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
23 mai 2019

Audience hors classe auprès du DASEN.

Mercredi 22 mai, le SNUipp-FSU en intersyndicale a été reçu par le directeur académique pour discuter des règles de la hors classe.

A l’initiative du SNUipp-FSU, l’intersyndicale s’est réunie afin de définir les éventuels conditions d’évolution des avis fixés l’année passée et la rediscussion des discriminants en cas d’égalité.

Les syndicats étaient unis pour défendre les revendications suivantes :

- que les avis "à consolider" ou "satisfaisant" puissent avoir une révision et une évolution à partir d’éléments objectifs ;

- une attention particulière soit portée aux agents en fin de carrière et qu’il y ait une redéfinition des discriminants, à savoir, en 1, la prise en compte de l’AGS de carrière au lieu de l’AGS de corps ; en 2, la date de naissance ; en 3, l’échelon ; en 4, la décision du Dasen.

Suite à cette audience, le directeur académique nous a informés que les avis donnés l’année précédente sont définitifs. L’application informatique ne lui permet pas de réévaluer ces avis. Il se renseignera et nous informera sur la possibilité de réévaluer les avis. Le SNUipp-FSU a rappelé que le directeur académique doit formuler une appréciation qualitative, fondée sur un examen approfondi de la valeur professionnelle qui porte sur l’expérience et l’investissement professionnels de chaque agent promouvable, or, un collègue promouvable l’est chaque année et l’avis doit donc pouvoir être revu chaque année.

L’intersyndicale a demandé si les collègues ayant eu un avis "à consolider" ont pu bénéficier d’un suivi particulier pour permettre une révision de celui-ci.

Si la DSDEN nous a répondu par l’affirmative, les organisation syndicales en doutent, ayant connaissance de cas concrets sans suivi.

Concernant les discriminants, le SNUipp-FSU a rappelé que certains départements comme la Meuse prennent en compte l’AGS de carrière (incluant celle d’instituteur et pas seulement de PE). Le Directeur académique a répondu qu’il nous avait entendus. A suivre...

La discussion s’est engagée sur l’égalité en terme de promotion, homme-femme. La proportion est de 80 % de femmes dans le département et le constat actuel est de 75 % de promues. Le nombre de promues tend donc à être à l’image du département.

Le taux de promotion 2019 sera de l’ordre de 15,1 %.

 

5 visiteurs en ce moment

*Top

6 maison des associations
Quartier de la Magdeleine
88000 Epinal

- snu88@snuipp.fr
- Tél : 03 29 35 40 98
- portable : 07 78 87 81 25


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Vosges , tous droits réservés.