www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Vosges

Vous êtes actuellement : Métier  / Direction d’école 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
7 novembre 2011

indemnités et aide administrative

NOVEMBRE 2011

INDEMNITE DE DIRECTEUR : La part variable augmente de 50% Dans une autre tentative de désamorçage de la mobilisation, l e ministre de l’Éducation nationale vient d’annoncer au SNUipp-FSU que la part variable de l’indemnité des directrices et directeurs d’école serait augmentée de 50 % à compter du 1 er février 2012.
- Pour les écoles de 1 à 4 classes , l’indemnité passe de 200 euros annuels à 300 euros, soit de 16,60 à 25 euros mensuels.
- Pour les écoles de 5 à 9 classes , l’indemnité passe de 400 à 600 euros annuels, soit de 33,33 à 50 euros mensuels.
- Pour les écoles de 10 classes et plus, elle augmente de 300 euros, passant de 600 à 900 euros annuels, soit de 50 à 75 euros mensuels. Les sujets de mécontentement sont toujours d’ actualité. La disparition de l’aide administrative, l’alourdissement de la charge de travail, le manque de temps de décharge, la complexification des missions... C’est pourquoi le SNUipp-FSU demande l’ouverture de négociations sur la direction et le fonctionnement de l’école. Il renouvelle son action « Je réponds quand j’ai le temps ». (voir ci-dessous)

AIDE ADMINISTRATIVE : La FSU a posé la question des moyens et du délai du retour de l’aide administrative dans notre académie lors du CTA de ce 21 novembre. Le Recteur ne répond pas et revoie au ministre. Il précise que les 1337 contrats aidés EVS de l’académie sont UNIQUEMENT dédiés à l’accompagnement des élèves handicapés. Le SNUipp-FSU88 et le SGEN-CFDT proposent au SE-UNSA d’organiser des réunions communes des directeurs du département et appellent à renouveler l’action « Je réponds quand j’ai le temps » . (ci-dessous)

Le Recteur demande aux directeurs de s’occuper des EVS qu’on a renvoyé à pôle-emploi.


SEPTEMBRE 2011

DIRECTION et AIDE ADMINISTRATIVE :

"Je réponds quand j’ai le temps !" consignes SNUipp-FSU et SGEN-CFDT

Après consultation des organisations présentes en CAPD, le SNUipp-FSU et le SGEN-CFDT se sont entendus pour lancer des consignes communes sur l’aide administrative. Face aux licenciements d’EVS intolérables sur les plans humains, administratifs et pédagogiques, les 2 syndicats ont décidé de lancer un appel commun aux directrices et directeurs d’école pour "répondre quand on a le temps" .

La situation de la direction d’école est intolérable. Après une fausse annonce en avril d’une augmentation des contrats aidés, le gouvernement et le Ministère réduisent l’aide administrative à néant. Cette situation montre qu’on ne peut se satisfaire d’emplois précaires soumis aux aléas des financements et d’une politique de l’affichage momentanée.

La dotation EVS de l’académie passe de 2193 annoncés à 1337 au 1er septembre. Dans les Vosges, de 330 à 100 ! L’accompagnement des élèves en situation de handicap ne pourra être assuré dans ces conditions.

Le SNUipp-FSU réunira les personnels dans les prochains jours et se rapprochera des organisations syndicales notamment pour préparer la journée d’action du 27 septembre.


CE QUE NOUS REVENDIQUONS :

Pour les directeurs :

- du temps supplémentaire de décharge pour la direction (pour toutes les écoles avec un minimum d’une demi-journée)
- une définition claire des tâches assignées, une harmonisation des tâches administratives, un allègement significatif de celles-ci.
- une revalorisation des bonifications indiciaires des directeurs d’école.
- la création de postes de non enseignants (secrétaires, comptables, documentalistes, intégration d’élèves handicapés ...).
- le renforcement de la formation, incluse dans la formation initiale et continue (module travail en équipes, fonctionnement et direction de l’école), ouverte à tous en formation continue.

Pour l’organisation de l’école :

- une reconnaissance institutionnelle du Conseil des maîtres comme instance de décision au sein de l’école.
- l’engagement d’une réflexion sur les Conseils d’école et sur le partenariat des parents dans la vie de l’école.
- un temps de concertation plus grand pour toute l’équipe afin d’améliorer la cohérence pédagogique de l’école et favoriser une meilleure prise en charge des élèves en difficulté.

Pour le financement des écoles :

- une réduction des inégalités des moyens de financement des écoles par un mécanisme de péréquation et un cahier des charges national des obligations des mairies.
- l’équipement nécessaire (lignes téléphoniques directes, appareils sans fil, répondeurs, fax, ordinateurs avec connexion Internet, appareils de reprographie performants).

 

11 visiteurs en ce moment

*Top

6 maison des associations
Quartier de la Magdeleine
88000 Epinal

- snu88@snuipp.fr
- Tél : 03 29 35 40 98
- portable : 07 78 87 81 25


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Vosges , tous droits réservés.