www.snuipp.fr

SNUipp-FSU des Vosges

Vous êtes actuellement : Le SNUipp-FSU 88  / la FSU  / Actualités de la FSU 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
26 mars 2021

Compte-rendu FSU de la réunion avec le Préfet.

Situation sanitaire, vaccination des personnels, organisation des écoles.

25.03.2021 Réunion Préfecture des Vosges

Réunion regroupant le préfet des Vosges ainsi que des représentants de l’ARS, la DIRECCTE, la DGFIP 88, La CFDT, la CGT, la CFE-CGC, Solidaires et la FSU. Cet article ne rapporte que les points de cette réunion en lien avec la situation sanitaire dans l’éducation nationale.

L’ARS expose les données locales de la crise sanitaire : Il y a une augmentation du taux incidence qui est passé de 185 à 195 dans Vosges en 1 semaine. Il reste en dessous du taux en Lorraine ou à l’échelle nationale. Après une stagnation jusqu’en février ce taux est néanmoins en forte augmentation. L’ARS précise aussi la présence majoritaire des variants qui représentent environ 80%. Il faut donc redoubler de vigilance face à ces souches plus contaminantes car même avec des moyens de protection efficace, le virus passe dès que l’on baisse la garde.

La vaccination des enseignants devrait débuter à partir de mi-avril conformément aux déclarations du chef de l’état. Le préfet confirme que la capacité de vaccination va s’accélérer, on devrait passer d’une capacité actuelle de 7000 injections par semaine à 19 000 en mai.

Face à la multiplication récente de clusters dans les établissements scolaires, l’inquiétude du corps enseignant et l’écart entre les chiffres officiels et la réalité des territoires, l’ARS confirme les signalements sur certains établissements et explique que le taux de positivité est faible chez les enfants. La FSU souligne la problématique du test des personnels dans certains cas où l’amplitude horaire très faible et le peu de personnel pour faire le test ne facilite ni sa généralisation, ni son adhésion.

Le préfet confirme les clusters et le manque de moyen même si le virus circule fortement dans l’EN mais un peu moins qu’ailleurs. La fermeture généralisée d’écoles n’est pas à l’ordre du jour, on ne veut pas revenir à la situation de l’an dernier. Malgré ce choix, la situation reste compliquée dans les écoles. Un protocole est en train d’être défini pour la restauration.

Différentes questions sont posées par les représentants du personnels.

Comment va s’organiser la vaccination du corps enseignants ? Y aura-t-il une autorisation absence pour vaccination, un jour de carence si on est malade avec vaccin ? Comment les enseignants du premier degré pourront-ils aller se faire vacciner sans remplaçants disponibles ?

Des questions se posent également concernant le fonctionnement des internats, du brassage des élèves à l’école en cas d’absence non remplacée, du respect du protocole aux arrêts de bus ou aux abords des établissements scolaires…

M. le Préfet en parlera au DASEN et il nous répondra. Il prend bonne note de ces remarques « édifiantes ». Selon lui, il ne doit pas y avoir de jour de carence si on a des effets secondaires du vaccin. Enfin, pour permettre la vaccination des enseignants, le DASEN doit faire en sorte de permettre aux enseignants d’être dégagés du service pour répondre à cette priorité nationale. Sur ces sujets spécifiques EN, la FSU ajoute que le DASEN répond à ces questions « qu’il n’est pas le préfet ».

 

26 visiteurs en ce moment

*Top

6 maison des associations
Quartier de la Magdeleine
88000 Epinal

- snu88@snuipp.fr
- Tél : 03 29 35 40 98
- portable : 07 78 87 81 25


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU des Vosges , tous droits réservés.